Passer au contenu ↓

Barbara Dior Kane, Atlantic College 2008-2010

"Mon experience dans un UWC

Avant d’arriver dans un Collège du Monde Uni, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’ai essayé d’avoir quelques informations mais personne ne voulait m’en donner : ils voulaient que ce soit une surprise, et c’en était une – et une bonne.

Je suis à Atlantic College, au Pays de Galles. C’est une destination assez particulière mais du fait de son retrait par rapport aux grandes villes pleines d’activités, elle nous oblige à être « nous dans nous », on est contraint à rester sur le campus et à bénéficier au maximum de cette opportunité qui nous ait offerte – celle de rencontrer des gens qui viennent de partout dans le monde.

En effet, ici à Atlantic College, on a environ 72 nationalités, pour 350 élèves ! On est quatre par chambre, et de quatre nationalités différentes pour la plupart des chambres du campus. Dans la mienne, quand j’étais en première année, il y avait une Norvégienne, une Thaïlandaise et une Britannique. Maintenant que je suis une deuxième année, il y a une Estonienne, une Chinoise et toujours la même britannique. C’est un mélange énorme, mais c’est en vivant dans la même chambre qu’on en apprend le plus sur l’une et l’autre. Et chaque jour on découvre quelque chose de différent sur tel ou tel autre pays, sur leur culture, traditions ou mode de vie.

Bien évidemment, au début c’était difficile de s’intégrer car mon anglais n’était pas le meilleur, mais bon, ça s’apprend, comme tout le reste ! Et puis à force de vivre dans un environnement où tout le monde parle anglais, les cours sont en anglais, on apprend, et c’est ainsi que j’ai appris ! Et en apprenant l’anglais, j’ai appris à m’adapter à ce nouvel environnement, cette nouvelle vie, assez différente de celle que je menais avant, au Sénégal.

Le UWC m’a inculqué des valeurs dont je ne saurais me défaire de si tôt, des valeurs telle que la responsabilité, la tolérance (à force de vivre en dortoirs de 4), la notion de nouvelles cultures et de leur traditions, la volonté et la possibilité d’aider les gens qui en ont besoin, et un esprit beaucoup plus critique par rapport à ce qui se passe à travers le monde.

Par ailleurs, il est vrai qu’il y a beaucoup de travail, le niveau du Bac International est assez élevé, et il faut donc trouver un juste-milieu entre partager sa culture, profiter au maximum de cette expérience qui dure deux ans, et travailler afin de réussir au Bac. Après, il s’agit simplement d’être bien organisé(e) et de savoir gérer son temps !

C’est une expérience unique qui m’a profondément marquée et changée positivement. Elle m’a aidé à forger mon caractère, ma personnalité et mes idéaux. Ces années passées à Atlantic College ont été merveilleuses, il y a eu des hauts et des bas peut-être, mais je recommande les UWCs à quiconque et je suis vraiment reconnaissante et heureuse d’avoir pu y passer moi-même pour en faire l’expérience.

 

Barbara Dior Kane, Sénégal. UWCAC 2008 - 2010"

Page 1

No blog posts have been added to this category yet.